Silence radio corporatif avant les résultats trimestriels

La Presse.ca, le 10 juillet 2013

Si le mois de juin est typiquement le mois de l’année où l’on enregistre le moins d’avertissements (positifs et négatifs) venant des entreprises américaines en prévision de la publication de leurs résultats trimestriels, on a atteint un record le mois dernier.  Il n’y a eu que 57 pré-annonces aux États-Unis en juin. C’est le plus petit nombre jamais observé depuis l’an 2000 par le stratège Pierre Lapointe, chez PGM Global, soit aussi loin qu’il est capable de reculer avec les statistiques.”

En lire plus sur La Presse.ca